Les films de février et début mars 2013

Vendredi 1er  février 21h

 UN VILLAGE SANS DIMANCHE  en présence  de  la  rélisatrice Corinne  Jacob 

Documentaire  de Philippe Baron, Corinne Jacob

Français , 2012, 55mn .

Durant les années d’après-guerre, le maire «  rouge » d’une commune bretonne , Lanvénégen, est en conflit avec les autorités ecclésiastiques. L’affrontement s’envenime et va déboucher sur une succession d’actes exceptionnels dont la fermeture de l’église. Yvonne Hellou, chrétienne pratiquante, ne sait pas alors que son engagement social au service de la commune va l’amener à une rupture avec l’Institution Catholique qui la marquera toute sa vie…

« L’œuvre  de Jacob et Baron connait  depuis  sa  sortie  un  grand   succès . Un village  sans dimanche  constitue un formidable document sociologique et humain sur une période clé de l’histoire des sociétés rurales en France et plus largement en Occident. L’anecdote historique révèle ici des aspects ethnographiques de première importance : les rapports subtils entre religion et vie sociale, les lignes de fractures et de tension, le culte des morts et les mœurs des vivants, le rôle à la fois structurant et clivant des pratiques religieuses… »

« Une histoire incroyable mise en image de façon originale par Philippe Baron et Corinne Jacob, qui livrent aussi en filigrane, une photographie de la Bretagne de l’après-guerre…. » 

Le  film  sera  suivi  d’un   échange  avec  la  co réalisatrice Corinne Jacob .

 

 Dimanche  10  février 17h30   et  mardi  12 à 20h30  

 LES INVISIBLES   En plein débat  sur le droit  mariage pour tous, nous vous proposons  LES INVISIBLES, documentaire français signé Sébastien Lifshitz. Ils s'appellent Yann, Pierre, Bernard, Jacques, Pierrot, Thérèse, Christian, Catherine, Elisabeth, Monique et Jacques. Ils sont homosexuels, ont tous plus de 70 ans. On leur en donnerait vingt de moins. Et encore, ce ne serait pas juste. Cette joie de vivre qui illumine leur visage, cette gourmandise tranquille qui les fait rayonner, ils semblent tout simplement insensibles au passage du temps. Ces hommes et ces femmes ont accepté de raconter ce que fut, et ce que continue d'être, leur vie amoureuse et sexuelle. Aucune histoire ne ressemble à l'autre, même si des constantes reviennent : une dialectique toujours à l’œuvre entre discrétion et affirmation de soi, une volonté farouche de vivre en accord avec ses désirs, un goût prononcé pour le plaisir et la liberté. "Sébastien Lifshitz filme ses personnages avec une tendresse attentive, il sculpte leur visage, les inscrits dans les lieux où ils vivent, où ils ont vécu, dans la splendeur radieuse de la nature environnante...Imbriquant leurs histoires individuelles avec d'émouvantes images d'archives et une bande originale subtilement enveloppante, il compose sa propre musique, intime et universelle : une ode à la joie..." Le Monde .  

 

Lundi   11  février à 20h30 

DROLE DE DRAME   de  Marcel Carné  

Dans  cadre les  film  du  répertoire  avec  Cinéphare. Un film dont la restauration numérique lui redonne vie – surtout visuellement. Le burlesque à l’anglaise tient la route, en premier lieu grâce aux comédiens, Louis Jouvet en tête, irrésistible d’hypocrisie satisfaite, et Michel Simon sur ses talons,   et  Françoise  Rosay ..Autant  de bonnes raisons   pour (re)découvrir cette comédie loufoque....Leçon d’histoire et éclats de rire peuvent faire bon ménage.

 

Vendredi 15   février 18h ; lundi 18 et mardi 19 févier 20h30 

 UNE FAMILLE RESPECTABLE  

Film de genre, construit comme un thriller

de  Massoud Bakhshi. 1 h 30, Iran. 2012

Arash est un universitaire iranien qui vit en Occident. Il retourne donner des cours à Chiraz où vit sa mère, loin de Téhéran. Entraîné dans un tourbillon d’intrigues familiales et financières, il replonge dans un pays dont il ne possède plus les codes. A la mort de son père, découvrant ce qu’est devenue sa "famille respectable", il est contraint de faire des choix.

Le  réalisateur :  Massoud Bakhshi fut l’une des révélations du Festival de Cannes 2012.Ce  jeune  cinéaste Iranien a  réalisé 10 documentaires remarqués  dans les  festivals internationaux  avant  Une  famille respectable ce premier  long métrage tourné en Iran .  

La  critique :   À la fois polar, chronique familiale et radiographie politique,  Une famille respectable  est un dense tableau de l'Iran contemporain, bien écrit et bien joué.  Les Inrockuptibles .    Une famille respectable  , situe  Massoud Bakhshi à la hauteur d'Asghar Farhadi le  réalisateur  de  Une  séparation . Cahiers du Cinéma . Massoud Bakhshi utilise les ficelles d'un film de genre pour cerner une réalité politique et sociale. C'est habile et convaincant.  Télérama

 

Vendredi  22  février 18h ; lundi 25 et mardi 26  à 20h30 :
JOUR DE PECHE EN PATAGONIE   de Carlos Sorín ( 2012) Durée : 1h18min

A la recherche d'un nouveau départ, Marco, la cinquantaine passée, décide de partir en Patagonie et s'initier à la pêche au requin. Ce nouvel hobby ne semble pas être l'unique raison de son arrivée dans la petite ville de Puerto Deseado...

La  critique : En héritier du grand cinéma humaniste de jadis — son regard tendre fait songer à Vittorio De Sica —, Carlos Sorin filme une renaissance. Un nouveau départ....Télérama

 

 
Vendredi 1er mars 18h et lundi 4 mars 20h30
 FOXFIRE de Laurent  Cantet
 
Mardi 5 mars 20h30  avec l'Asso Marche  en  Corps : Ciné/débat :
LES  FEMES  DU  BUS 678    de
 
 


22/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 241 autres membres