Programme du Jour le plus court 21 décembre 2012. 18h.

La 2ème édition du Jour le plus Court est lancée !

Chlorofilm  vous invite à fêter le Court métrage  

le  21 décembre  2012 à 18h  à  La  Bobine.

Entrée gratuite pour tous !

 

Proposée par le Centre National du Cinéma , cette fête du court a pour objectif de diffuser des courts métrages partout et sur tous les écrans de  France le 21 décembre  , pour que ces films, dont la richesse et la créativité sont redoublées par la révolution numérique, puissent rencontrer le plus large public possible .

Chlorofilm  donne carte blanche au Groupe de Recherches et d'Essais Cinématographiques qui nous présente trois de leurs productions récentes.  

Avec  en  supplément,  C’est  gratuit pour les filles , César  du meilleur  Court métrage 2010.

 

Le  facteur humain  de  Thibault LE  TEXIER,   27mn .  ( Grand Prix au Festival international du film  de Marseille).  Ce qui est bon pour l'usine est bon pour la cuisine, ou comment le taylorisme imprègne depuis un siècle nos gestes les plus quotidiens…

 

Il  y  a  une  guerre  de Damine Gonzalez ;  2011 / Fiction / 15mn

En 2008, un groupe de jeunes ont été arrêtés, accusés d'avoir saboté des lignes SNCF. Ils vivaient à la campagne, ayant théorisé et acté leur opposition à la société actuelle. Les autorités voyaient dans ces sabotages un acte politique, les jeunes niaient l'avoir commis. Ce film est leur histoire, et il est inspiré d'une histoire vraie….

 

La nuit remue de  Bijan Anquetil,  2011 / Documentaire / 45mn  ( Prix de la meilleure première œœuvre de fiction au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand.)

C'est une histoire d'amitié. Sobhan et Hamid. Deux jeunes Afghans. Le voyage depuis l'Aghanistan jusqu'à Paris les a réunis. C'est là, autour d'un feu de fortune allumé au bord d'un canal, qu'ils se sont retrouvés. Un film sur les passagers de la nuit en Europe, sur une jeunesse afghane qui se vit dans l'exil et qui, clandestinement, écrit son histoire….

 

C’est gratuit pour les filles  de  Claire Burger et Marie Amachoukeli . 23mn  

Les rêveries d’une jeunesse solidaire.  Avec  C’est gratuit pour les filles faisant référence à une phrase souvent répétée à l’entrée des boîtes de nuit, Claire Burger et Marie Amachoukeli, signent leur deuxième court métrage.Entre conflits, espoirs et désillusions, entre béton et bitume, la caméra accompagne les jeunes filles sur la voie existentielle de l’indépendance et de l’affirmation de soi….



13/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 224 autres membres