Vendredi 18 octobre 18h  et  mardi 22 à  20h30 :

BACURAU 

Drame , thriller , western de Kléber Mendonça Filho et Juliano Dornelles .

Brésil, France  ,  2H10, 2019.

Prix  du Jury Cannes 2019.

Dans un futur proche  ... Le village  de Bucarau dans le setao brésilien fait le deuil de sa matriarche Carmelita qui s'est éteinte à 94 ans . Quelques jours plus tard , les habitants remarquent que Bacarau a disparu  de la carte ...

Les réalisateurs : l'oeuvre de Kléber Mendonça Filho , né à Récife , est empreinte de critique sociale : Les bruits  de  Récife  ( 2012)  et  Aquarius ( 2016) ont été très bien accueillis par la critique  et  remarqués à Cannes .

La  critique : Bacarau  est une  grande oeuvre  de fiction politique dont la vitalité à toute épreuve est une vertu nécessaire pour affronter la monstruosité bien réelle de l'extrême droite contemporaine ( Positif )

Lundi  21  octobre  20h30 :

THE BRA  

 Comédie dramatique de  Veit Helmer   Allemand ; 1h30 : 2019.

Le conducteur de train Nurlan se rend à Bakou pour la dernière fois avant sa retraite. En contournant les quartiers de la ville, son train arrache un soutien-gorge bleu à une corde à linge. Pour échapper à son existence solitaire, Nurlan se lance dans la plus grande aventure de sa vie : retrouver la propriétaire de ce sous- vêtement … 

Le réalisateur (et scénariste) : Veit Helmer né en 1968 à Hanovre.  Remporte nombreux prix pour ses courts-métrages et   passe au long métrage en 1999 avec Tuvalu. Réalise  Behind the Couch en 2005, documentaire traitant des castings à Hollywood. En 2008, le cinéaste présente Absurdistan au festival de Sundance.  Baikonour,  2011. En 2014, Veit met en scène le film pour enfants Bande de Canailles. Pour l’ensemble de sa filmographie, Veit Helmer a gagné à ce jour plus de 180 prix)

La critiqueUn film exquis, sans dialogues mais plein de poésie, , avec Miki Manojlović, Denis Lavant, Paz Vega et Maia Morgenstern ( Cineuropa )

« Entre cinéma d’animation et théâtre mimé, The bra est un petit bijou de poésie et de délicatesse, qui réjouira les grands adolescents et leurs parents. Une œuvre de cinéma qui fait figure d’OVNI au milieu des sorties habituelles. » aVoir-aLire.com

« Une candeur rafraîchissante traverse cette belle aventure burlesque, colorée et poétique qui n’élude pas pour autant la cruauté des hommes. » .  Le journal du dimanche