Vendredi  23 février 18h et lundi 26 février 20h30:

HANNAH Drame d'Andrea Pallaoro Coproduction italo-franco-belge 95 mn

Prix de la   meilleure interprétation, beau rôle de femme déstabilisée, pour Charlotte Rampling à la Mostra de Venise en 2017.

Hannah dresse le portrait intime d'une femme meurtrie dont la vie  bascule lorsqu'elle doit survivre, entre réalité et déni à l'arrestation  de son mari. Comment composer seule alors qu'elle a toujours partagé sa  vie en couple ?
Hannah est le portrait d'une femme enfermée dans un  quotidien à la solitude grandissante, que même ses cours de théâtre  mêlant des exercices de relaxation finiront par ne plus calmer. Car  entre un soudain emprisonnement du mari, des enfants qui ne veulent plus  la voir, un métier de femme de ménage qui l'ennuie, c'est à un isolement  progressif que le scénario nous propose d'assister.
Le réalisateur : Andréa Pallaoro réalisateur et scénariste né en 1982 à Trento en Italie  Son premier film Medeas a été présenté en première au 7o ème Festival  annuel du film de Venise. Pallaoro a été élu meilleur réalisateur au  Marrakech Film Festival de 2013 pour Medeas.  Hannah est le premier volet d'une trilogie sur les femmes. Prix de la  meilleure interprétation, beau rôle de femme déstabilisée, pour  Charlotte Rampling à la Mostra de Venise en 2017.
La critique : La mise en scène, des plus austères, traduit parfaitement  l'isolement, enfermant son personnage dans des cadres étriqués, des  lumières de plus en plus éteintes, et surtout un quasi mutisme.  Charlotte Rampling est bien entendu l'atout principal du film, laissant  planer le mystère sur le drame qui a pu se jouer, tout en trahissant  progressivement la tempête qui la gagne, au sein de la routine qui lui   sert de forteresse. Une œuvre exigeante et brute.
  Hannah est le premier volet d'une trilogie sur les femmes.

Le  court métrage :    Moi j’attends de Claire Sichez

5mn,  animation , conte,  France , 2013/

Un film existentiel, universel, qui nous concerne tous. Simple et passionnant

Mardi 27  février 20h30 : 

LA DOULEUR drame  de   Emmanuel  Finckiel

d’après La Douleur de Marguerite Duras ;  France, 2018, 2h06.

Dans le cadre de l’exposition Hululements.En Bel-Air à la médiathèque de Quimperlé

Juin 1944, la France est toujours sous l’Occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivain et résistante, est tiraillée par l'angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son camarade Dyonis. Elle rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider. La fin de la guerre et le retour des camps annoncent à Marguerite le début d’une insoutenable attente, une agonie lente et silencieuse au milieu du chaos de la Libération de Paris.

Le réalisateur : Après avoir travaillé comme assistant réalisateur auprès de Jean-Luc Godard, Krysztof Kieslowski, et Bertrand Tavernier, Emmanuel Finkiel passe derrière la caméra en 1995 : Madame Jacques  sur  la  Croisette (court-métrage qui a obtenu de nombreux prix), Voyages (premier long-métrage, césar du meilleur premier film en 1999), tous les deux traitant de la shoah, thème récurrent chez ce réalisateur et qu ‘on retrouve dans La Douleur : « J’ai lu le livre à vingt ans et je peux dire qu’il m’a constitué » confie-t-il.

Interprètes:Mélanie Thierry (Marguerite), Benjamin Biolay (Dyonis), Benoît Magimel (Rabier)...

Critiques : « Emmanuel Finkiel adapte ce récit d’une manière ...tout à fait durassienne, dans le sens où elle est aussi fidèle que libre » (Positif)

La projection sera suivie d’un échange avec Lutz Stehl, artiste plasticien, qui évoque lors de l’exposition Hululements.Bel-Air  un lieu de mémoire quimperlois.

Le  court métrage :      Une longue nuit de Kamiran Betasi

14mn fiction Emirats Arabes Unis  2014

Un récit sensible, un témoignage authentique et universel sur la situation des femmes lors de conflits militaires.

Les  films Chloro de mars  2018  https://chlorofilm.blog4ever.com/les-titres-des-films-de-mars-2018

Médiathèque   de  Quimperle : sélection de  documents en lien avec la programmation mensuelle de  Chlorofilm : http://mediathequequimperle.blogspot.fr/2017/06/notre-selection-de-documents-en-lien.html  

-Tous les  films  de La  Bobine ici : http://www.allocine.fr/seance/salle_gen_csalle=P1119.html

- Le programme  de  l'Asso " j'ai vu un documentaire " ici http://jaivuundocumentaire.fr/