Chlorofilm présente  deux  films : 

 
Vendredi 18 janvier 18h  et lundi 21  janvier  à 20h30 : 
 Mon père  ( Retablo )    de  
Pérou , Allemand ,  Norvégien ; 2018 ; 1h41, VOST . 
Dans une région reculée du Pérou, Segundo, un jeune garçon de 14 ans, se prépare à suivre les traces de son père dans l'art traditionnel du retable. En se rendant à une fête de village, Segundo observe accidentellement son père dans une situation qui le bouleverse profondément. La découverte de ce secret inavouable lui révèle la réalité brute du monde dans lequel il grandit.  

Le réalisateur : Álvaro Delgado-Aparicio a étudié la psychologie et le design avant de fréquenter la London Film Academy. Après avoir réalisé un premier court métrage en 2012 El acompañante,  Retablo, son premier long métrage, a été été récompensé dans de nombreux festivals sur le continent américain et en Europe. Il remporte L'Ours de Cristal à Berlin en 2018.

 

La Critique : «... Pour son premier film, Delgado-Aparicio nous livre une histoire crue et atypique servie par des  personnages plus vrais que nature. De quoi nous étonner et nous plonger dans une civilisation aux antipodes de la  nôtre, un véritable voyage en terre inconnue... »      Cinemas-utopia 

Le court métrage : NEGATIVE SPACE de Max Porter & Ru Kuwahata, France, animation,05’30. Un fils rend un   hommage touchant à son père. 

 
Mardi  22 janvier 20h30 
 Pigg     Comédie de Mani Haghighi

Iran, 2018, 1 h 47 min, VOST 

Un mystérieux serial killer s’attaque aux cinéastes les plus adulés de Téhéran. Hasan Kasmai, un réalisateur iranien, est étrangement épargné. Censuré depuis des mois, lâché par son actrice fétiche, il est aussi la cible des réseaux sociaux. Vexé, au bord de la crise de nerfs, il veut comprendre à tout prix pourquoi le tueur ne s’en prend pas à lui…et cherche, par tous les moyens, à attirer son attention.  

La critique : « Une comédie gargantuesque et démesurée aux allures de thriller, qui n’en est pas moins une satire féroce de la censure dans le cinéma iranien. » Le Monde

« Le sarcasme est brutal, la provocation cinglante, et on ne regardera plus le cinéma iranien du même œil. » Première

 

Le réalisateur : Mani Haghighi né en 1969 à Téhéran, après ses études de philosophie il se lance dans la réalisation de films dont il écrit les scénarios. Son premier long métrage, Abadan, a été projeté en première au Tribeca Film Festival et son deuxième, Men at Work, à la Berlinale. Modest Reception, qui fait partie de la collection de Trigon-film, a remporté le NETPAC Award de la Berlinale. En 2016, sa comédie 50 Kilos Albaloo, troisième plus grand nombre d'entrées de l'histoire du cinéma iranien, a été interdite après l'intervention des religieux dénonçant sa liberté de ton. Il a joué dans deux de ses propres films et pour d'autres cinéastes, notamment Ashgar Farhadi (A  propos d' Elly), pour qui il a écrit le scénario de Fireworks Wednesday (2006).  

 

Tous les films Chloros de  janvier 2019   https://chlorofilm.blog4ever.com/les-films-de-janvier-2019-1 

Tous les  films  de La  Bobine ici : http://www.allocine.fr/seance/salle_gen_csalle=P1119.htm

 

Le programme  de  l'Asso " j'ai vu un documentaire " ici http://jaivuundocumentaire.fr/

 

Deux  Clips  Chlorofilm :
- Clip  de  Ronan  Loup , 2018  " Appel  à nouveaux bénévoles":
- Clip  de Jean Luc  Guénal, 2011 : " Les 20 ans  de Chlorofilm "