Chlorofilm  présente deux  films  cette  semaine :

Ouverture de  la  Bobine   dès 17h40 le  vendredi  et  20h le lundi et le mardi  pour  les  personnes  souhaitant  adhérer  à  Chlorofilm .

 

Vendredi 21  septembre 18h et  mardi 25 septembre 20h30:

Burning     

Drame, Thriller de Lee Chang-Dong

Sud-Coréen, 2018, 2h28

Prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique (Fipresci)

Lors d'une livraison, Jongsu, un jeune coursier, tombe par hasard sur Haemi, une jeune fille qui habitait auparavant son quartier. Elle lui demande de s’occuper de son chat pendant un voyage en Afrique. À son retour, Haemi lui présente Ben, un garçon mystérieux qu’elle a rencontré là-bas. Un jour, Ben leur révèle un bien étrange passe-temps…

Le réalisateur : d’abord écrivain, Lee Chang-Dong (né en 1954) débute  dans le cinéma en 1993 et connaît rapidement une reconnaissance internationale  (Peppermint candy en 2000 ; Oasis en 2002, Secret Sunshine en 2007, Poetry en 2010) ; pour Burning, il s’est inspiré d’une nouvelle de l’écrivain japonais Haruki Murakami (Les granges brûlées) et dresse un portrait de la jeunesse coréenne dans un pays qui « change de plus en plus » confie-t-il et que l’Europe a du mal à saisir. Lee Chang-Dong a entre autre  occupé le poste de ministre de la culture en Corée du Sud de 2003 à 2004.

 

La critique : « Un film sur le fil,entre fantastique et naturalisme social, illusion et réalité, un rêve traversé , yeux grands ouverts...un travail d’orfèvre. »(La Septième Obsession)

« Admirablement mené, photographié, mis en musique, laissant toujours planer une part d'incertitude, Burning nous hante longtemps après la projection. » (les Inrocks)

 

 Le court métrage :    ASPIRATIONAL de Matthew Frost

03’00 Fiction Portrait Humour Etats-Unis, France 2014

Attendant un véhicule VTC devant sa villa, Kirsten Dunst est abordée par deux fans supposées...

 

Lundi 24  septembre 20h30 :

Arythmie  

Comédie  dramatique  de Boris Khlebnikov,  ( Film russe  de 116 mn )

Prix d’interprétation pour Alexandre Yatsenko au  Festival de Karlovy Vary  ,

Prix de la critique au festival  d’Arras  ,

et Prix de la presse au festival du cinéma européen des Arcs.           

 Grand Prix au festival Kinotavr 2017  et prix du meilleur acteur pour Alexandre Yatsenko .

Katia et Oleg sont un couple d'urgentistes en Russie. Oleg est brillant, mais son métier l'absorbe. Confronté chaque jour à des cas difficiles, l'alcool l'aide à décompresser. Katia ne se retrouve plus dans cette relation.

À l'hôpital, un nouveau directeur applique des réformes au service de la rentabilité. En réaction, Oleg s'affranchit de toute limite et l'équilibre du couple vacille plus encore.

 

Le  réalisateur : Le réalisateur Boris Khlebnikov  est connu pour avoir fait partie des cinéastes du groupe "Les nouveaux  calmes", groupe de cinéastes russes qui a été actif au début des années   2000. Ces cinéastes ont tenté de se démarquer de leurs prédécesseurs en explorant dans leur travail une forme de modération et de sérénité à  mille lieux des intentions plus mystiques ou plus âpres de leurs  contemporains plus jeunes ou des préoccupations autour de sujets tels  que les prisons et les enquêtes criminelles chères à leurs aînés....

 La critique : Le cinéma de Khlebnikov déborde  de petits moments de vérité qui   frappent durablement l’esprit du spectateur. Il faut mentionner le jeu des acteurs, qui sont absolument tous criants de vérité.... Le film dépasse le simple compte-rendu du système médical. Il devient le récit éternel du combat kafkaïen entre la vie et l’administration...  Culturopoing

Un scénario très bien écrit, des acteurs excellents, une mise en scène maîtrisée : une réussite.  Les Fiches du Cinéma                     

Parallèlement à une fine description (non dépourvue d’humour) du milieu professionnel, on assiste à l’anatomie d’une relation amoureuse déclinante. Mouvementé et poignant.   L'Humanité        

L’intelligence de Boris Khlebnikov est de rythmer ce drame conjugal à l’argument très minimaliste par les interventions professionnelles d’Oleg auprès de toute une série de patients – excentriques, récalcitrants ou désespérés – dressant en creux un portrait de la Russie actuelle.    La Croix        

           

 Le court métrage :  BABCOCK, UNE HISTOIRE OUVRIERE de Sami Lorentz, Audrey Espinasse

10’48 Documentaire Portrait France 2017

Dans le silence de l’usine Babcock à La Courneuve, d’anciens salariés nous livrent leurs souvenirs de travail, leurs combats

Tous  les  films  Chloros  de  septembre 2018 ici :

https://chlorofilm.blog4ever.com/les-films-de-septembre-2018

Tous les  films  de La  Bobine ici : http://www.allocine.fr/seance/salle_gen_csalle=P1119.htm

Médiathèque   de  Quimperle : sélection de  documents en lien avec la programmation mensuelle de  Chlorofilm : http://mediathequequimperle.blogspot.fr/2017/06/notre-selection-de-documents-en-lien.html

- Le programme  de  l'Asso " j'ai vu un documentaire " ici http://jaivuundocumentaire.fr/

Deux  Clips  Chlorofilm :
- Clip  de  Ronan  Loup , 2018  " Appel  à nouveaux bénévoles":
- Clip  de Jean Luc  Guénal, 2011 : " Les 20 ans  de Chlorofilm "