Les films de décembre 2012

Vendredi 30 novembre 21h ; dimanche 2 décembre 17h30  et lundi 3 à  20h30: Amour  de Mickael  Hanneke  

Palme  d'or Cannes  2012

Prix  Louis  Delluc  2012  

Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. Lorsqu’elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d’un côté. L’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve.

 

Dans un huis-clos somptueux, Haneke affronte la terreur de la mort à travers le dernier face-à-face d'un très vieux couple.  Libération

"Amour" est constamment touchant (...) un intense film de couple, une radiographie aussi précise qu'universelle de cette partie de nos existences qu'on appelle "la fin de vie".  Les Inrockuptibles

 

La peinture s'invite, dans un montage splendide qui suspend le temps, laisse galoper l'imagination vers des rives lumineuses. Ce film porté par une foi dans l'homme et dans le libre arbitre accueille aussi une forme de mystère. C'est là toute sa beauté.  Le Monde  

 

Mardi 4  décembre 20h30:

 Etat d’élue   ciné débat assuré par 3 professionnels  de  secteur  Sanitaire  et social  en  formation à Paris XIII (  Jean Pierre  Bénot  et  Christelle  de  la  Fondation  Trévidy ;  et Jean  Phillippe  Minne  de  la  Sauvegarde  56) ). Luc  Decaster réalisateur et  l’élue ( Françoise Verchère ) seront  présents.

Françoise  Verchère  est  porte  porole  du  CéDpa ( Collectif des Elus Doutant  de la Pertinence  de l'Aéroport  Notre Dame des Landes ) 

C’est un voyage peu commun auquel nous sommes conviés : suivre durant plus d’un an le cheminement d’une élue, Françoise Verchère, Maire et Vice Présidente du Conseil Général de la Loire Atlantique chargée de l’environnement. Entre les réunions kafkaïennes avec des technocrates, une occupation anti-OGM ou un débat houleux sur un parc éolien, ou le  débat  sur l'opportunité  du  dans un rapport singulier avec le réalisateur, l’élue livre ses réflexions, évoque ses désirs comme ses déboires. Françoise Verchère s’interroge sur la place qu’elle occupe au sein d’institutions où le dos rond semble coutumier pour faire carrière. Avec un humour peu commun, elle dépeint un monde où l’adversité politique est quasi permanente. 

 

Luc Decaster tord le coup aux clichés, opérant un état des lieux de l'engagement politique à hauteur humaine Excessif

La caméra pose sur la vie de la femme politique un point de vue à la fois optimiste (...) et pessimiste (...).  Positif

Au bout de ce film très doux, on se retrouve face à des questions cruelles, sur l'impuissance des politiques, sur la difficulté à vivre ensemble (...). Le Monde 

 

vendredi  7  décembre 18h  et mardi 11 à 20h30:

 ARGO de  Ben Affleck 

Le 4 novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l’ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six Américains réussissent à s’échapper et à se réfugier au domicile de l’ambassadeur canadien. Sachant qu’ils seront inévitablement découverts et probablement tués, un spécialiste de "l’exfiltration" de la CIA du nom de Tony Mendez monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable qu’il ne pourrait exister qu’au cinéma....

 

Cette troisième réalisation confirme un réel talent de réalisateur et une ambition louable. (...) Son visage lisse mangé par une barbe épaisse, Affleck confère à son personnage mystère et mélancolie. Positif

 

 

 Lundi 10 décembre 20h30.:

 Le pigeon de Mario Monicelli   

Cosimo se fait arrêter par la police alors qu'il tente de dérober une voiture. Pour sortir de prison plus rapidement, il demande à ses complices extérieurs de lui trouver un "pigeon", quelqu'un qui prendra sa place derrière les barreaux. C'est Pepe, boxeur à la manque, qui se présente au directeur de la prison pour clamer sa culpabilité; mais celui-ci décide de les coffrer tous les deux. Abusé par une ruse, Cosimo révèle à Pepe les détails de son prochain coup, infaillible, qu'il se réserve pour sa sortie. Mais Pepe sort plus tôt que prévu et organise le casse avec les complices de Cosimo...

 

Les situations du "Pigeon" ne font qu'enregistrer le cadre précaire de ces existences en marge pour les embellir en un rire noble et franc. Critikat.com

 

 Une comédie grinçante [qui] rassemble la crème du cinéma italien de l'époque (Vittorio Gassman, Marcello Mastroianni, Totò, Claudia Cardinale, Renato Salvatori) pour raconter les déboires d'une bande de bras cassés (...). Libération 

 

Vendredi 14  décembre 18h; lundi 17 et mardi 18 décembre 20h30:

Wrong  de

Dolph a perdu son chien, Paul.
Le mystérieux Master Chang pourrait en être la cause. Le détective Ronnie, la solution.
Emma, la vendeuse de pizzas, serait un remède, et son jardinier, une diversion?
Ou le contraire. Car Paul est parti, et Dolph a perdu la tête.

 

 

Voici un autre cinéma, drôle et émouvant en son genre, de la part d'un réalisateur qui, en cinq ans, a développé un art à part, hautement sophistiqué. CinemaTeaser

"Wrong" fourmille de trouvailles visuelles et scénaristiques farfelues. Dupieux a semble t-il dévoré les restes de Buñuel au pti déj avant de s'enfuir au pays des fous. On en veut aussi !  Ecran Large

 

 

Semaine  du  3  janvier 2013 :

La  Traviata et nous (  )  de

 Rebelle  ) de

 



01/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres