les films de novembre 2010

  

Vendredi 29 octobre 18h , lundi 1er novembre et mardi 2 à 20h30:

White night wedding de Baltasar Kormakur –

Islande – 2008 – 1h36

Résumé : Jon, professeur quadragénaire, va se marier pour la seconde fois. Thora, sa future épouse, est une ancienne élève deux fois plus jeune que lui. Mais ce n'est pas tout rose… Il y a sa future belle-mère grincheuse qui s'oppose au mariage, son projet de golf qui ne prend pas forme, son témoin complètement ivre et son ex-femme qui le surveille en permanence… Lorsque les invités arrivent en masse sur l'île, Jon commence à avoir sérieusement la trouille…

 POETRY . Réalisé par Lee Chang-Dong . Vendredi 5  novembre  18h ; lundi  8  et mardi  9 à 20h30Dans une petite ville de la province du Gyeonggi , Mija vit avec son petit-fils, collégien. Mija aime soigner son apparence. Le hasard l'amène à suivre des cours de poésie à la maison de la culture de son quartier et, pour la première fois dans sa vie, à écrire un poème.
Elle cherche la beauté dans son environnement  Elle a l'impression de découvrir pour la première fois les choses qu'elle a toujours vues, et cela la stimule. Cependant, survient un événement inattendu qui lui fait réaliser que la vie n'est pas aussi belle qu'elle le pensait....

ENTRE NOS MAINSjeudi 11 novembre 14h30 : séance  unique en présence  de Mariana Otéro , la réalisatrice .   Pour sauver leur emploi, des femmes décident de reprendre le pouvoir dans leur entreprise de lingerie en créant une coopérative. Au gré des épreuves et des rebondissements, elles découvrent avec bonheur et humour la force du collectif, de la solidarité et une nouvelle liberté.

Du suspense, de l'émotion, de l'humour et même une époustouflante séquence de comédie musicale. Promis, juré, ce documentaire sur des salariés qui tentent de reprendre leur société en faillite vous surprendra.


LES AMOURS IMAGINAIRES ;   vendredi 12  novembre ; lundi 15  et mardi 16 à 20h30 . 
Francis et Marie, deux amis, tombent amoureux de la même personne. Leur trio va rapidement se transformer en relation malsaine où chacun va tenter d'interpréter à sa manière les mots et gestes de celui qu'il aime..., Xavier Dolan signe un second film Québècois encore plus épatant que le précédent, un rêve doux-amer dans lequel des jeunes gens se perdent dans le mirage séduisant mais douloureux de la passion amoureuse. (...) Le charme opère du début à la fin, on en redemande.

UN HOMME QUI CRIE le vendredi 19 novembre18h  ; lundi 22 et mardi 23 à  20h30.  Le Tchad de nos jours. Adam, la soixantaine, ancien champion de natation est maitre nageur de la piscine d'un hôtel de luxe à N'Djamena. Lors du rachat de l'hôtel par des repreneurs chinois, il doit laisser la place à son fils Abdel. Il vit très mal cette situation qu'il considère comme une déchéance sociale.
Le pays est en proie à la guerre civile et les rebelles armés menacent le pouvoir...
Un homme qui crie confirme que l'Afrique est dans le mouvement de l'histoire [...] et que Mahamat Saleh Haroun est un cinéaste important, par son talent d'abord, mais aussi en ce qu'il permet aux Africains (ici, les Tchadiens) de s'approprier leur histoire et leur image.


- LA YUMA le  vendredi 26  novembre 18h ; lundi 29 et mardi 30 à 20h30.    Managua, aujourd'hui. Yuma veut être boxeuse. Dans son quartier pauvre, les gangs luttent pour le contrôle de la rue. Chez elle le manque d'amour dicte sa loi. Le ring, l'énergie, l'agilité des pieds et des mains, sont ses rêves et sa seule option.
 Yuma connaît Ernesto étudiant en journalisme. Les inégalités qui les séparent les transforment rapidement en adversaires. Le crime et la pauvreté les mettent face à un Nicaragua divisé en classes sociales violemment contrastées.




22/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 244 autres membres