Les films de mai 2018 .

Vendredi 4 mai  18h et  lundi  7 mai  20h30

FROST   de Sharunas Bartas Lituanie, France, Ukraine, Pologne 2017 2h12 VOST

Un jeune couple de lituaniens, au terme d'une décision hâtivement prise, se retrouve au volant d'une camionnette bourrée de vivres et de vêtements à destination de militaires ukrainiens qui défendent le territoire national contre les séparatistes russes.

Frost est un road-movie qui devient de plus en plus envoûtant au fil des ­kilomètres. Télérama

 

Mardi  8 mai 20h30 – tarif unique 4,40 €

UN SOMMET POUR UNE RAMPE  

Documentaire de André Le Moustader   , France 2018 ,  1h24

 

Pour gravir les sommets de l'État afin d'y plaider la cause des handicapés, Yann Jandot, maire de Langolen, lui même en fauteuil roulant après un grave accident de moto, a lancé le défit de gravir le Kilimandjaro. Ce n'est pas une fiction, il l'a réalisé, entouré d'une équipe de français et de tanzaniens, et soutenu par la population du Centre- Bretagne. " Sensibiliser les élus et l'opinion publique sur les questions d'accessibilité", objectif réussi!

Très apprécié, ce documentaire a fait salle comble au cinéma Roch de Guéméné sur Scorff

Séance  suivie  d'un  échange  avec Yann  Jandot et  le  réalisateur . 

 

Vendredi 11 mai  18h et mardi 15 à   20h30:

CANDELARIA   Comédie dramatique de Jhonny Hendrix Hinestroza 

Cuba, Allemagne, Norvège     2018   1h 27min  VOST  

La Havane, 1995 : Les Cubains traversent une crise économique sans précédent. Alors que le pays réalisait 80 % de son commerce extérieur avec le bloc des pays de l'est, la disparition de l'URSS et le blocus imposé par les Etats-Unis sont à la source d'une crise sévère. 

Candelaria et Victor Hugo, 150 ans à eux deux, vivent de bric et de broc jusqu’au jour où Candelaria rentre à la maison avec une petite trouvaille qui pourrait bien raviver la passion de leur jeunesse…

La critique :   « Un film délicat qui célèbre la joie de vivre » La Croix

« Véritable ode aux cubains et à la beauté de leur île, une histoire d’amour tout à la fois espiègle et bouleversante »    Première

Le réalisateur : Jhonny Hendrix Hinestroza :Né  en Colombie en 1975, il produit des films depuis quinze ans. Son premier film en tant que réalisateur est Chocó  (2011) autour d'une jeune afro-colombienne.

Les acteurs : Alden Knight , acteur très populaire à Cuba , au cinéma , au théâtre ,  à la radio , à la télévision ; chanteur , poète et acteur de cabaret ; il a reçu d’innombrables prix dans son pays . Verónica Lynn est elle aussi une actrice connue à Cuba elle a tourné dans « Historias clandestinas en La Havane » ,  « La anunciacion » et « El Regreso »

Sans oublier Celia Cruz, une des plus grandes chanteuses cubaines dont la voix nostalgique enchante le film.

   

Lundi   14 mai  20h30  (   séance  Chlorofilm )

+ 2 séances programmées par La  Bobine :  vendredi  11 mai 21h et  samedi  12 à 14h30   : 

L’ILE AUX CHIENS 

Film d’animation de Wes Anderson

Allemagne, états unis   1h 41min   2018   VOST

En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors  l’Ile aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

La critique :« Du grand Wes Anderson, poilant et mordant » Télérama

« Un film dense, fourmillant d’idées, réalisé en stop-motion, un hommage à la culture nippone et au théâtre kabuki, un film humaniste doublé d’une déclaration d’amour à l’enfance » Mondociné.

(Stop motion : technique d'animation artisanale utilisant des marionnettes et des maquettes comme dans "Wallace et Gromit" et "Ma vie de courgette")

Le réalisateur : Après des études à Houston, Wes Anderson obtient une licence de philosophie à l'Université du Texas. Son 2ème long métrage Rushmore le fait connaître en 1998 .En 2007 il réalise à bord du Darjeeling Limited puis  se tourne vers l'animation et réalise en 2010 Fantastic Mr. Fox, long-métrage en stop-motion (doublé par George Clooney) , prix du meilleur long métrage au festival  du film d'animation d'Annecy. En 2012 puis 2014 il enchaîne deux succès : Moonrise Kingdom  et   The Grand Budapest Hotel.
L’île aux chiens est son 9ème long métrage Wes Anderson y réunit l’un des plus grands casting vocal jamais vu avec rien de moins que Bryan Cranston, Edward Norton, Bill Murray, Jeff Goldblum, Scarlett Johansson, Harvey Keitel…du rêve. 

 

 VendredI 18 mai 18h  lundi 21 mai  20h30 :   

CATHY SAYS GOODBYE   de

Katie, jeune femme du sud ouest américain rêve d'une nouvelle vie à San Francisco.  Elle vit ses premiers amours et se révèle d’une honnêteté désarmante. Son empathie compulsive envers les autres fait d’elle une proie facile. Sa ténacité et sa jeunesse seront mis à l'épreuve par ceux   qu'elle aime le plus au monde  ...
  La  critique :  Le premier film de Wayne Roberts emporte tout sur son passage.    Rolling Stone     

  Premier long-métrage de Wayne Roberts, Katie says Goodbye est avant tout un subtil portrait de femme, porté par la lumineuse Olivia Cooke.   aVoir-aLire.com       

 

Mardi  22  mai 20h30:  

Soirée BRETAGNE    (tarif unique 4 €)

 

 A l’initiative de la Région Bretagne du 18 au 27 mai se déroule l’édition 2018 de la Fête de la Bretagne/Gouel Breizh.

 

A cette occasion, la Cinémathèque de Bretagne et Zoom Bretagne s’associent pour créer et proposer une programmation spécifique à l’ensemble des cinémas bretons.

Images d’archives et créations contemporaines se mêleront pour une programmation éclectique, pour petits et grands.

 

Chlorofilm participe à cet évènement et vous propose au programme de cette soirée, d’une durée de 1h30 environ :

*Le Clip 30 ans de la Cinémathèque - 2'54

*Un avant-programme "mémoire locale" : un montage d'images d'archives préparé par la Cinémathèque de Bretagne concernant la commune de Quimperlé et ses environs – durée environ 5'

*Film : La Bretagne de Jean Epstein (1936) – durée  22'59

Documentaire sur les coutumes du peuple breton accompagné de musiques et de danses régionales.

 

*Programme de 5 courts contemporains "spécial Bretagne":

Les Bigorneaux, réalisé par Alice Vial, César 2018 du meilleur court métrage de fiction, 24mn (tourné à Brignogan)

Mer, réalisé par Olivier Broudeur 14mn (tourné dans le Finistère-Nord)

Gavotte ar braz, réalisé par Thierry Salvert 4mn25 (Mélanges d’images d’archives sur fond de   gavotte actualisée)

Danse poussin, réalisé par Clémence Dirmeikis 13mn (tourné dans les Cotes d’Armor)

Pink velvet valley, réalisé par Sébastien Petreti 5mn30 (tourné à Riec sur Bélon)

 

Vendredi  25  mai 18h et mardi 29 mai 20h30:

LA REVOLUTION SILENCIEUSE  

Drame  de  Lars Kraume .  Allemand ; 1h51. 2018.

La Révolution silencieuse s’inspire d’une histoire vraie, survenue en Allemagne de l’Est en 1956. Une classe de lycéens, informée grâce une radio clandestine de l’insurrection de Budapest, décide de faire une minute de silence en hommage aux révolutionnaires abattus. Cet acte fait aussitôt réagir les plus hautes instances de l’Etat communiste…

La Critique : Loin de tout manichéisme, ce beau film confronte mémoire collective et individuelle, explore plusieurs sortes de trahisons et de loyauté. Une dramaturgie politique rendue passionnante Télérama

Le réalisateur : Réalisateur, Scénariste, Producteur né en 1973,  Lars Kraume  a la double  nationalité allemande  et italienne. Après  de nombreux  courts métrages souvent  primés , il réalise   en 2001 son premier long métrage, une comédie sur l'ascension et les désillusions d'un jeune cadre  dans une grande agence de publicité.

 

Lundi 28 mai 20h30:

LA MORT DE STALINE

Comédie dramatique et satirique d’Armando Iannucci.

franco-britannique,  1H48 ;  2018.

Dans la nuit du 2 mars 1953, un homme se meurt, anéanti par une terrible attaque. Cet homme, dictateur, tyran, tortionnaire, c'est Joseph Staline. Et si chaque membre de sa garde rapprochée - comme Beria, Khrouchtchev ou encore Malenkov - la joue fine, le poste suprême de Secrétaire Général de l'URSS est à portée de main. (Inspiré de faits réels…)

La critique :  « Une satire politique hilarante, mêlant absurde et burlesque, servie par un casting brillant et qui évoque aussi avec intelligence le climat de terreur qui régnait alors en URSS. » Le Parisien 

 

Le réalisateur : humoriste anglais de talent et  analyste politique pertinent, avec le long-métrage In the Loop (2009), il moque les tractations qui précèdent l’entrée du Royaume-Uni dans la guerre en Irak ; avec la série Veep (2012), il réalise une satire politique sur la vice-présidence des Etats-Unis . En 2014 il s’inspire  de  la bande dessinée La mort de Staline (de Thierry Robin et Fabien Nury) pour ce  long-métrage , encore interdit en Russie .

 

 



06/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 241 autres membres