les films d'octobre 2007

Vendredi 28 septembre à 18 h

Lundi 1er et mardi 2 octobre à 20 h 30

 

4 mois, 3 semaines, 2 jours, de Cristian Mungiu, Roumanie, 2007, 1 h 53, VOST

1987, Roumanie, quelques années avant la chute du  communisme. Ottila  et  Gabita  partagent une chambre dans la cité  universitaire d'une  petite ville. Gabita  est  enceinte  et  l'avortement est  un  crime. Les  deux  jeunes  femmes  font  appel  à  un  certain  M.Bébé   pour  résoudre le problème. Mais  elles n'étaient pas préparées à  une  telle épreuve…

 

 Le court métrage Comme les doigts de la main , d'Eric Rochant, fiction, France, 1984, 9' (Un penchant pour l'absurde et l'onirisme. Avec Hippolyte Girardot)

 

 

 

Vendredi 6 octobre à 18h

Lundi 8 et  mardi 9 octobre à  20h30

 

Still life, de Jia Zhong Ke, Chine, 2006, 1 H 47, VOST, Lion d'or de Venise 2006 

 

Un homme arrive dans la ville de Fengje dans l'espoir de retrouver son ex-femme et sa fille, qu'il n'a pas vues depuis seize ans. Mais  le quartier où elles ont vécu est  englouti sous les eaux du barrage des Trois Gorges. Dans la même ville, une femme cherche son mari disparu depuis deux ans. Deux quêtes amoureuses s'enlacent, deux histoires se construisent et se déconstruisent sur fond de chantiers de construction, de destructions, de déplacements de populations.

 

 Le court métrage Les hommes s'en souviendront  de Valérie Müller, Fiction française, couleur, 2006, 9' (Simone Veil, quelques heures avant sa présentation du projet de loi sur l'avortement à l'Assemblée Nationale, se prépare…)

 

 

Lundi 15 et  mardi 16 octobre à  20h 30

 

La question humaine, de Nicolas Klotz, France, 2006, 2h14

  

Un  psychologue au département des ressources humaines dans  filiale d'une multinationale allemande, est un jour chargé de faire une enquête confidentielle sur l'état mental de son  directeur général Mathias Jüst. Il accepte du bout des lèvres, en se promettant de rester le plus neutre possible... mais très vite il pénètre dans la nuit d'un homme, hantée par les fantômes et les spectres de l'Europe contemporaine.

 

Le court métrage: Je suis une voix , de Cécile Rousset, Documentaire animé, France, 2006, 13' (Une rencontre de voix qui se questionnent sur l'engagement politique et son absence.)

 

UN DEBAT SUIVRA LA PROJECTION DU FILM LE MERCREDI 10 OCTOBRE A 20 h

 AU CINEMA LA BOBINE

 

 

 

 

Vendredi 19 octobre à 18h

Lundi 22 et  mardi 23 octobre à  20h30

 

Les Méduses, de Etgar Keret, Israel, 2007, 1h18

 

Le jour de son mariage, Keren se casse la jambe et doit renoncer à sa lune de miel aux Caraïbes... Une mystérieuse petite fille sortie de la mer change la vie de Batya, la jeune femme qui la recueille et qu'elle suit comme son ombre... Joy, une employée de maison en exil va, sans le vouloir, renouer les liens entre une vieille femme sévère et sa fille... Bouteilles jetées à la mer, fragments d'humanités qui flirtent avec l'absurde... Dans un joyeux désordre chacun cherche sa place, l'amour, l'oubli ou sa mémoire, car telle est la vie à Tel-Aviv...

 

Le court métrage :  Motodrom , documentaire expérimental de  Jörg Wagner, Allemagne, 2006, 9' (L'univers des « Anges le la mort » : vitesse, cascades, adrénaline)

 

 

 

Vendredi 26 octobre à 18h

Lundi 29 et  mardi 30  octobre à  20h30

 

Ceux qui restent, d'Anne Le Ny, France, 1h34

 

Bertrand et Lorraine sont ceux qui restent... Ils sont ceux qui arpentent les couloirs en se posant des questions interdites, se font repérer au kiosque à journaux, parlent trop fort à la cafétéria, et vont fumer en cachette sur le toit de cet hôpital où leurs conjoints se font soigner.
Car pour supporter la culpabilité d'être bien vivants, Bertrand et Lorraine ont décidé de s'aider à vivre, à rire et à continuer d'aimer
.

 

Le court métrage :  Notice , animation de Roelof Van der Bergh, Pays-Bas, 2004, 2' (poétique, d'un humour inventif et délicat.)

 

Ciné Ouverts en Finistère

 

En association avec La Bobine nous aurons le plaisir

d'accueillir  un réalisateur qui nous présentera un film

de son choix et son dernier film.

Damien Odoul a choisi de nous faire découvrir ou redécouvrir « La bête lumineuse », un film qui a influencé sa vision du cinéma.

Il présentera ensuite son dernir film : L'histoire de

Richard O

 

Dimanche 28  octobre à 17 h

 

La bête lumineuse, de Pierre Perrault, Canada,

documentaire, 1982, 2h07

 

L'initiation d'un jeune poète québécois chahuté par les chasseurs et en quête de la bête "lumineuse". (l'orignal)

 

Dimanche 28  octobre à 20 h 30

 

L'histoire de Richard O, de Damien Odoul,

France, 2007,  1h15

 

En proie à son désir pour les femmes, Richard O. explore les arcanes sinueux de l'érotisme, à travers Paris au mois d'août et ses habitantes estivales.
13 rencontres, 13 femmes, 13 expériences…

 

Pour télécharger la plaquette du 28 septembre au 16 octobre, sous publisher: cliquez ICI

 sous word, cliquez LA

Et pour la plaquette du 19 octobre au 6 novembre, c'est

ici sous publisher

et sous word



11/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 244 autres membres