Les films programmés en janvier 2017

 

Lundi  2 janvier 2017  et  mardi 3 à 20h30

LE VOYAGE  AU  GROENLAND  de Sébastien Betbéder , France ; 1h39.

Thomas et Thomas cumulent les difficultés. En effet, ils sont  trentenaires, parisiens et comédiens... Un jour, ils décident de s'envoler pour Kullorsuaq, l'un des villages les plus reculés du  Groenland où vit Nathan, le père de l'un d'eux. Au sein de la petite communauté inuit, ils découvriront les joies des traditions locales et  éprouveront leur amitié.

La  critique : Le Voyage au Groenland est un film lumineux où l’émotion est d’autant plus forte qu’elle sourd d’un subtil décentrement du quotidien.

 

Vendredi  6 janvier 18h  et mardi 10  janvier à 20h30 :

SWAGGER      de  Olivier Babinet    qui  sera présent  à la  séance  du mardi  pour  échanger avec le public 
      Documentaire, France ;        Durée : 1h24 min - 2016 
Swagger nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au       coeur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous  montre le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus,       leurs réflexions drôles et percutantes. En déployant une mosaïque   de rencontres et en mélangeant les genres, jusqu’à la comédie musicale et la science-fiction, Swagger donne vie aux propos et  aux fantasmes de ces enfants d’Aulnay et de Sevran. Car, malgré les difficultés de leur vie, ils ont des rêves et de l’ambition.  Et ça, personne ne leur enlèvera.

 

La  critique"Enfin de la  banlieue, une image colorée, lumineuse. Ce film, cette claque salutaire, d’une revigorante fraîcheur." La Voix du Nord           

"Premier effet swag de "Swagger" : la cinégénie, la présence, la malice, l'intelligence de ces kids. Deuxième effet swag : sa façon de redéfinir ce qu'est un ado de  banlieue, loin des habituelles images anxiogènes ou misérabilistes. Troisième couche de swag : cette audace  dans le mélange de des genres, du docu et de la fiction, striant le réel le plus prosaïque par des embardées fantastiques." Les Inrocks           
"Olivier Babinet signe un documentaire fantasque et émouvant autour  d’un groupe de collégiens d’Aulnay-sous-Bois." Le Monde
"Onze  collégiens nous entraînent avec humour, gravité, innocence  parfois, singularité toujours, dans leur univers. Un voyage magnifique et édifiant." Les Fiches du Cinéma
Le  court métrage : FEUX  de Mali Arun

France, 2015, Fiction, Couleur, Français. 1,85 - 14'00

Synopsis : Un grand feu de la Saint-Jean brûle dans un petit village alsacien. Tous les villageois sont réunis là. Léa et Aurélie, deux jeunes adolescentes en crise, goûtent à cette première nuit d'été, errant autour du feu jusqu'à l'arrivée d'une nouvelle aube, amère.

 
Lundi  9 à 20h30  
(cycle   patrimoine  " Portraits  de  femmes " en  partenariat avec Cinéphare   4,40 €  
- PANDORA    de   Albert Lewin 

Drame, Romance, Fantastique,  USA, Grande-Bretagne  2h02  1951 (version restaurée en 2015)

A Esperanza, un village de la côte espagnole, Pandora, une jeune Américaine, est indifférente aux riches prétendants qui la courtisent. Après avoir finalement accepté d’épouser un coureur automobile, elle rencontre le propriétaire d’un yacht, Hendrick Van der Zee, qui n’est autre que le Hollandais Volant de la légende, condamné à errer sur les mers et à ne redevenir humain que six mois tous les sept ans. Or, sa malédiction ne sera levée que s’il rencontre une femme qui, par amour, acceptera de mourir pour lui…

 

Le réalisateur : Albert Lewin est  scénariste, réalisateur et producteur américain, né en  1894 à Brooklyn  et mort en 1968 .

En 1920 il travaille ensuite comme script-assistant pour les réalisateurs King Vidor et Victor Sjöström.  En 1942, il se lance dans la réalisation  ( six films). En tant que réalisateur et scénariste, il montre de grandes aspirations culturelles et littéraires dans le choix et le traitement de ses thèmes. Il est connu pour avoir organisé un concours de peinture sur le thème de la tentation de saint Antoine. Salvador Dalí, Max Ernst, entre autres, participèrent au concours.

Loin d'être un succès public lors de sa sortie, Pandora a depuis gagné ses galons de "grand film". Célébré par la critique, il est aujourd'hui considéré comme un classique du septième art. Et pour beaucoup, Ava Gardner, sublimée par la photo de Jack Cardiff, n'a jamais été aussi belle à l'écran...Pandora est adapté de la légende du Hollandais volant, célébrée par l'opéra de Richard Wagner Le Vaisseau fantôme.

Les critiques : Film inclassable, incontournable pour tout cinéphile au même titre que ''la nuit du chasseur''  est à Mitchum ce que Pandora est à Gardner..... Dédaigner Pandora ? Un affront à la mythologie du cinéma. (Télérama)

Le  court métrage:     BLANQUETTE     de Charlie Belin

France, 2015, Animation, Couleur, Français- 04'18 –

Synopsis : Les discussions croisées d'une famille réunie pour partager un repas.

 

 
Vend  13 janvier 18h  et Lun 16 à  20h30 :  
- LE DISCIPLE  

Drame de   Kirill Serebrennikov.

Présenté dans la section Un certain regard  à  Cannes 2016.

Prix du cinéma européen du meilleur compositeur.

Russie ;  1h58 . 

Veniamin, un adolescent pris d’une crise mystique, bouleverse sa mère, ses camarades et son lycée tout entier, par ses questions.
- Les filles peuvent-elles aller en bikini au cours de natation ?
- Les cours d’éducation sexuelle ont-ils leur place dans un établissement scolaire ?
- La théorie de l’évolution doit-elle être enseignée dans les cours de sciences naturelles ?
Les adultes sont vite dépassés par les certitudes d’un jeune homme qui ne jure que par les Écritures. Seule Elena, son professeur de biologie, tentera de le provoquer sur son propre terrain…

Le réalisateur :  Auteur  de  films pour la  télévision et  de longs métrages dont aucun n'est sorti dans les salles françaises,  Kirill Serebrennikov  , né en 1970, est également metteur en scène de théâtre ; il avait livré sur scène une adaptation des Idiots de Lars Von Trier.   Le Disciple est l'adaptation d'un texte théâtral écrit par l'Allemand Marius von Mayenburg

La  critique : Mise en scène splendide, entre onirisme et épure, faite de plans-séquen­ces et d'audaces visuelles (...). Ce film, qui terrifie et subjugue, en fait un cinéaste majeur.  Télérama

Plongée glaçante dans la radicalité obsessive d’une crise fanatique, Le Disciple  décline en longs plans-séquences les étapes d’une escalade promise au désastre, sur fond de délitement idéologico-social, entre réévaluation de l’héritage stalinien, relents antisémites et homophobie constitutive dûment pointés. Libération

Les interprètes : Petr Skvortsov  (Veniamin ) ;   Yuliya Aug   ( La mère de Vienamin) …..

Le  court métrage :   LES SHADOKS ET LA MALADIE MYTERIEUSE        de Thierry Dejean

France, 2015, Animation, Couleur, Français.  03'40

Synopsis : Chez les Shadoks, c'est la panique : une mystérieuse maladie vient de toucher les curieux volatiles. Tout le monde parle à tort et à travers, donne son avis sur tout et rien, personne n'est d'accord, et la moindre discussion finit en pugilat

 
Mardi 17 janvier ( Festival  Taol  Kurun 2017;   tarif unique , 4,40€)

Kurdistan, Huñvreal an Nevez-amzer (Kurdistan, un Rêve de Printemps)

Documentaire de 52 mn - Réalisation Mikael Baudu  qui  sera  présent pour un échange  avec la public 

Un road movie qui nous conduit sur les traces de Gael le Ny, un photographe, membre des Amitiés Kurdes de Bretagne. Avec lui et ses amis on part pour une quête à la découverte du combat mené par les Kurdes pour imaginer la démocratie dans leur pays. Les voyageurs partent de Diyarbakir, la capitale du Kurdistan de Turquie, un pays qui en avril 2015 essayait encore de tourner avec difficulté la page des années de guerre avec l’armée turque. Ils découvrent les camps de fortune où les réfugiés  ont vécu ce que représente l’humanité lorsqu’elle revêt sa forme la plus sombre  avant d’arriver jusqu’à la ligne de front où les Kurdes de Syrie combattent Daesh. De jeunes femmes et hommes qui luttent pour repousser la barbarie et créer un nouvelle démocratie qui accorde a chacun une place égale, quel que soit son sexe, son origine ethnique, ou sa religion. C’est ce qu’ils appellent le Printemps Kurde.

Le  court métrage :   Papiers d'Arménie    Un film de Ornella Macchia  - Belgique ;  2015 ;  6 minutes.

Marché couvert d'Everan, Arménie, le 29 août 2013. Un marchand nous invite dans son arrière-­boutique pour partager ses fruits et son histoire. Des oiseaux nous emmènent découvrir la vie de cet homme et de l'Arménie à travers une forme documentaire ludique et innovatrice.  

 

Vendredi 20 janvier 18h;  lundi 23 et mardi 24 janvier 20h30 :
- UNE SEMAINE ET UN JOUR 

Comédie dramatique d'Asaph Polonski

Israélien, 2016, 1h38

À la fin du Shiv’ah - les 7 jours de deuil dans la tradition juive - l’existence doit reprendre son cours. Tandis que Vicky, sa femme, se réfugie dans les obligations du quotidien, Eyal, lui, décide de lâcher prise… Avec un ami de son fils défunt, il partage un moment de liberté salvateur et poétique, pour mieux renouer avec les vivants...

Le réalisateur: Né en 1983 à Washington, Asaph Polonsky a grandi en Israël.  Son premier long-métrage Une semaine et un jour remporte en 2015 le prix Work in Progress du Festival de Haïfa. 

La critique: "Les cinéastes israéliens aiment souvent incruster leurs récits dans un contexte spécifiquement local…. A l'exception de rares moments tire-larmes, le film trouve toujours la bonne distance pour confirmer la vieille idée reçue selon laquelle les meilleurs fous rires ont lieu pendant les enterrements." (Télérama)

Le  court REVES D’ENFANTS        de Christophe Gérard

France, 2015, Animation, Couleur, Sans dialogue.  - 10'22

Synopsis : Des péniches qui volent, de l'eau qui prend soudain forme humaine et une pluie qui laisse des flaques si profondes que l'on pourrait s'y noyer.  Est-ce seulement un rêve d'enfant ?

 

Vendredi 27 janvier   18h  ; lundi 30 et mardi 31 janvier 20h30:  
- DIAMOND ISLAND 
Drame de Davy Chou

Cambodge, Thaïlande, France, Allemagne, Qatar, 2016,1h 41min, VOST.

Diamond Island est une île sur les rives de Phnom Penh transformée par des promoteurs immobiliers pour en faire le symbole du Cambodge du futur, un paradis ultra-moderne pour les riches.Bora a 18 ans et, comme de nombreux jeunes originaires des campagnes, il quitte son village natal pour travailler sur ce vaste chantier. C’est là qu’il se lie d’amitié avec d’autres ouvriers de son âge, jusqu’à ce qu’il retrouve son frère aîné, le charismatique Solei, disparu cinq ans plus tôt...

 

Le réalisateur : Davy Chou est un réalisateur franco-cambodgien né en 1983. En 2009, il crée à Phnom Penh un atelier vidéo dans 4 écoles dont le résultat est le film collectif Twin Diamonds et fonde le collectif de jeunes cinéastes cambodgiens Kon Khmer Koun Khmer. Petit-fils du producteur cambodgien Van Chann, il crée en octobre 2009 Golden Reawakening, un festival autour de l’âge d’or du cinéma cambodgien des années 60 et 70. En 2012 il réalise Le Sommeil d’or, documentaire racontant la naissance du cinéma cambodgien dans les années soixante et sa destruction brutale par les Khmers Rouges en 1975. le film   a été sélectionné dans de nombreux festivals internationaux. Diamond Island est son premier long métrage de fiction, récompensé à Cannes (prix de la critique internationale)et à Cabourg (grand prix) .

 

La critique : Diamond Island se révèle être une très belle surprise, étonnante à plus d'un titre, qui dépasse habilement les barrières du genre et du langage pour nous permettre de réfléchir sur notre rapport à la consommation, aux désirs et au virtuel de nos existences. Un bon démarrage pour un réalisateur prometteur.

Les interprètes : Pas d'acteurs professionnels au Cambodge, Davy Chou a dû trouver des jeunes comédiens sans expérience, seul Samnang Nut Virak, le chef de la bande, avait une expérience de jeu. 

Le  court métrage : THE REFLECTION OF THE POWER   de Mihai Grecu 

France, 2015, Expérimental, Couleur, Sans dialogue. - 09'00 -  

Synopsis : Dans la capitale la plus secrète du monde la foule assiste à un spectacle alors qu'une catastrophe menace d'anéantir la ville. 



20/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 221 autres membres