les films de septembre 2007

Caramel

Lundi 10 et mardi 11 septembre 

Comédie dramatique de Nadine Lakiri

A Beyrouth, cinq femmes se croisent régulièrement dans un institut de beauté, microcosme coloré où plusieurs générations se rencontrent, se parlent et se confient. Layale est la maîtresse d'un homme marié. Elle espère encore qu'il va quitter sa femme. Nisrine est musulmane et va bientôt se marier. Mais elle n'est plus vierge et s'inquiète de la réaction de son fiancé. Rima est tourmentée par son attirance pour les femmes, en particulier cette cliente qui revient souvent se faire coiffer. Jamale est obsédée par son âge et son physique. Rose a sacrifié sa vie pour s'occuper de sa soeur âgée.
Les hommes, le sexe et la maternité sont au coeur de leurs conversations intimes et libérées

 

Irina Palm

Vendredi 14, lundi 17 et mardi 18 septembre 

 Comédie dramatique de Sam Gabarski

Maggie, une veuve de 50 ans, cherche désespérément de l'argent pour payer un ultime traitement à son petit-fils mourant. Après une énième tentative infructueuse elle erre dans les rues de Soho à Londres. Devant le "Sexy World"  une affiche indique : "Cherchons hôtesse". Trop désespérée et perdue pour se rendre compte de ce qu'elle fait, elle entre. Miki, le patron, n'en croit pas ses yeux mais intrigué par Maggie et amusé par la situation, il lui propose un job. Sous le pseudonyme d'Irina Palm, Maggie s'applique pour ne pas perdre son job.

 

Délice Paloma

Vendredi 21 et mardi 25 septembre 

Comédie dramatique de Nadir Moknèche

Vous avez besoin d'un permis de construire ? Vous êtes seul un soir ? Appelez la bienfaitrice nationale, Mme Aldjéria : elle vous arrange ça. Celle qui s'est donné le nom du pays ne recule devant aucune combine pour survivre dans l'Algérie d'aujourd'hui. Pour peu qu'elles soient jolies et peu scrupuleuses, ses recrues peuvent faire carrière.
La dernière, Paloma, fait grand effet, en particulier sur Riyad, le fils de Mme Aldjéria. Le rachat des Thermes de Caracalla, le rêve qui devait permettre au clan d'Aldjéria de changer de vie, sera l'affaire de trop.

 

Soleil Vert

Lundi 24 septembre 

Un film de science-fiction de Richard Fleischer, avec Charlton Heston

Dans le cadre des films du patrimoine américain

En 2022, les hommes ont épuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments. Omniprésente et terriblement répressive, la police assure l'ordre. Accompagné de son fidèle ami, un policier va découvrir, au péril de sa vie, l'effroyable réalité de cette société inhumaine.

 

4 mois, 3 semaines et 2 jours

Vendredi 28 septembre,  lundi 1er et  mardi 2 octobre 

Drame de cristian Mongiu

1987, Roumanie, quelques années avant la chute du communisme. Ottila et Gabita partagent une chambre dans la cité universitaire d'une petite ville. Gabita est enceinte et l'avortement est un crime. Les deux jeunes femmes font donc appel à un certain M. Bébé pour résoudre le problème. Mais elles n'étaient pas préparées à une telle épreuve.

Après des semaines de polémique, "4 mois, 3 semaines et 2 jours", la Palme d'Or 2007, sera finalement accessible à tous les publics. Le film devrait même être montré aux lycéens.

Les court-métrages:

Avec Irina Palm: « Acteur », fiction de Jocelyn Quivrin, 2006 (une vision du métier d'acteur. Peut-on y perdre son âme ?)

Avec Délice Paloma: « Avec préméditation » ,de Bernard Villiot, fiction, France, 2002, 11' (l'angoisse d'une femme adultère, dans le registre de l'humour noir)

Avec 3 mois, 4 semaines, 2 jours: « Comme les doigts de la main », fiction d’Eric Rochant, France, 1984, 9’ (Un penchant pour l’absurde et l’onirisme. Avec Hippolyte Girardot.)

Pour voir la programmation complète de La bobine, cliquez ICI 

 



03/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 244 autres membres