Les films d'octobre 2013

 Vendredi  4 à 21h ;  Dimanche  6  à 14h30   et  Mardi 8   à 20h30
 - BLUE JASMINE  de Woody Allen

Alors qu’elle voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal, un homme d’affaire fortuné, battre sérieusement de l’aile, Jasmine quitte son New York raffiné et mondain pour San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa soeur Ginger afin de remettre de l’ordre dans sa vie. 

Vendredi  4  octobre 18h  et Dimanche  6  octobre à 17h30
- MICHAEL KOHLHAAS  de Arnaud  De Pallières 

Au XVIème siècle dans les Cévennes, le marchand de chevaux Michael Kohlhaas mène une vie familiale prospère et heureuse. Victime de l'injustice d'un seigneur, cet homme pieux et intègre lève une armée et met le pays à feu et à sang pour rétablir son droit.

La  critique:

L’adéquation entre la forme et le fond est parfaite  Arnaud des Pallières nous aura passionnés pour une question morale à laquelle le monde contemporain se trouve toujours confronté .  Les Inrockuptibles

Arnaud Des Pallières livre un western féodal qui en impose dans les premiers plans . Positif

Le film est étayé par un rapport puissant, plastique, dreyerien, à la matière tout cela soutenu par une composition musicale subtile et obsédante. Le casting est remarquable . Le propos tire de ce récit d'époque une question pour aujourd'hui, celle de la justice sociale. Le Monde 

 
 Lundi 7 octobre  20h30:
- MORT D'UN CYCLISTE 
« Le jour où Juan Antonio Bardem a jeté un vélo sur Franco »

Espagne , 1h28 , 1955 : version restaurée sortie en avril 2013. 

Second film du Cycle Répertoire Cinéphare 2013/2014 avec un film espagnol rare et étonnant signé Juan Antonio Bardem. 

Grand prix de la critique internationale, au Festival de Cannes en 1955. 

Synopsis : Épouse d’un riche industriel, Maria-José est la maîtresse d’un intellectuel, professeur d’université, Juan. Au cours d’une promenade en voiture avec lui, elle écrase un ouvrier à bicyclette et prend la fuite. Tandis que son amant est bouleversé par ce drame, elle ne redoute qu’un scandale public et s’inquiète des insinuations d’un maître chanteur, Rafà. … 

La  critique Quelle découverte ! C'est un drame psychologique intense, un habile pamphlet anti franquiste, et aussi un film noir. Le tout est magistralement mis en scène,  et superbement photographié…. 

Bardem réussit sur tous les tableaux, subjuguant le spectateur contemporain par l’incroyable beauté de ses plans .  aVoir-aLire.com 

 Malgré les impératifs de la censure, Bardem plaide pour la réconciliation citoyenne et prophétise le réveil de la conscience critique des générations à venir. 

Les Inrockuptibles 

Quelle découverte ! C'est un drame psychologique intense, un habile pamphlet anti franquiste, et aussi un film noir. Le tout est magistralement mis en scène,  et superbement photographié….

 
 Mercredi 9 octobre  à 17h30 ; lundi 14 octobre 21h ( après  l'AG Chlorofilm)  et mardi 15 à 20h30.
GRISGRIS   de Mahamat-Saleh Haroun 

Alors que sa jambe paralysée devrait l'exclure de tout, Grigris, 25 ans, se rêve en danseur. Un défi. Mais son rêve se brise lorsque son oncle tombe gravement malade. Pour le sauver, il décide de travailler pour des trafiquants d'essence…

La  critique :   Le cinéaste tchadien, réalisateur de Daratt,  confirme son statut de chef de file du cinéma africain Le Nouvel Observateur
 
Vendredi  18 octobre 18h; lundi 21 et mardi 22 à 20h30: :
LA VIE D'ADELE  de Abbelatif  Kechiche

À 15 ans, Adèle ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve...

La Vie d'Adèle" est un merveilleux moment. La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les presque trois heures de "La Vie d'Adèle" passent sans qu'on y prenne garde, qui décrivent et retracent l'amour de deux jeunes femmes, l'une artiste, l'autre institutrice. Le cinéma de Kechiche, flamboyant et radical raisonné et exalté, est sans pareil aujourd'hui. Le Nouvel Observateur
Les frissons d'une bouillante histoire d'amour. Ouest France
 
Vendredi 25 octobre 18h; lundi 28  et mardi 29  à 20h30: :
HIJACKING  de Tobias Lindholm

En plein océan Indien, le navire danois "MV Rosen" est pris d’assaut par des pirates somaliens qui retiennent en otage l’équipage et réclament une rançon de 15 millions de dollars. Parmi les sept hommes restés à bord, Mikkel, le cuisinier, marié et père d’une petite fille. Prisonnier et affaibli, il se retrouve au cœur d’une négociation entre Peter, le PDG de la compagnie du cargo et les pirates. ...

La  critique:

Un sujet fort traité avec un réalisme de tous les instants et une justesse de ton pratiquement jamais mise à défaut  Ecran Large

Une prise d'otages comme le cinéma aime à se les approprier - mais si excellemment menée qu'on en oublie les autres  Le Monde

 


10/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 224 autres membres