Les films de Mai 2017

 

 

Page  en  cours  de  réalisation ...

 

Vendredi 29  avril 18 h   et  mardi 2 mai 20h30 

FELICITE  de    2h03.

Félicité, libre et fière, est chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa.  Sa vie bascule quand son fils de 14 ans est victime d'un accident de moto. Pour le sauver, elle se lance dans une course effrénée à travers les rues d'une Kinshasa électrique, un monde de musique et de rêves. Ses   chemins croisent ceux de Tabu.

La  critique En déplaçant le mythe d’Orphée à Kinshasa, Alain Gomis signe un film musical et dramatique absolument superbe.    Les Fiches du Cinéma        

"Félicité" trace la voie musicale, aérée, d’un réalisme qui cherche à  capter ce qu’il y a de meilleur dans l’adversité plutôt que d’y tournoyer sans fin. Capter quelque chose comme une félicité.  Cahier  du  cinéma .  

 

Le  Court  métrage :

COLOCATAIRES       de Delphine Priet-Mahéo;     France, 2015, Animation, Noir et Blanc & Couleur.   11'25 -

Synopsis : Camille mène une vie réglée par la sonnerie du réveil matin, les repas de son chat et le son de la caisse automatique du magasin où elle travaille comme caissière. Mais un jour, un homme s'introduit chez elle à son insu et commence à vivre dans sa maison la journée, lorsqu'elle est partie travailler.

            

Lundi 1er mai 20h30 :

CORPORATE  de    . 1H37. avec Céline SalletteLambert Wilson,   Stéphane De Groodt

Emilie Tesson-Hansen est une jeune et brillante responsable des Ressources Humaines, une « killeuse ». Suite à un drame dans son entreprise, une enquête est ouverte. Elle se retrouve en première ligne.  Elle doit faire face à la pression de l’inspectrice du travail, mais aussi à sa hiérarchie qui menace de se retourner contre elle. Emilie est   bien décidée à sauver sa peau. Jusqu’où restera-t-elle corporate ?

La  critique : Très beau film sur le monde du travail; sur les monstres qu'il crée dès lors qu'il est dédié au seul profit, à la froideur du chiffre. Il se regarde comme un thriller. Charlie Hebdo     

Un polar social bien écrit et bien joué, et qui ne confond pas éthique et morale. Un premier long métrage très réussi.   Les Fiches du Cinéma                   

Abordant un sujet grave de la société actuelle, Nicolas Silhol le traite avec acuité et la dramaturgie nécessaire pour le partager, sans jamais relâcher l’intérêt du spectateur.  Culturebox - France Télévisions        

Céline Sallette remplissait toutes les conditions pour enfiler le strict tailleur de la fonction. Son regard électrique, sa sauvage puissance de jeu crèvent l'écran. Mais ce serait une faute professionnelle de ne pas faire l'éloge d'une inconnue, Violaine Fumeau, dans le rôle de l'inspectrice du travail.  Le Parisien                   

 

Le  Court métrage :SAMSUNG GALAXY    de Romain Champalaune;  France, 2015, Documentaire / Expérimental, Couleur, Coréen (VOST). 06'44

Synopsis : Samsung est le premier groupe sud-coréen, il représente un cinquième du PIB. Par le biais de ses soixante-dix-neuf filiales, Samsung est présent dans toutes les étapes de la vie des Coréens.Un récit photographique narré par une travailleuse
               
  

 

Vendredi  5  mai 18h ; lundi 8 mai  et mardi 9 mai 20h30.

 CESSEZ  LE  FEU    Drame de    ; France / Belgique  ; 2016; 1h43.

Avec  Romain DurisCéline Sallette,   Grégory Gadebois....
  1923. Georges, héros de 14 fuyant son passé, mène depuis quatre ans une  vie nomade et aventureuse en Afrique lorsqu'il décide de rentrer en France. Il y retrouve sa mère et son frère Marcel, invalide de guerre muré dans le silence. Peinant à retrouver une place dans cet
Après-guerre où la vie a continué sans lui, il fait la rencontre d'Hélène, professeure de langue des signes avec qui il noue une relation   tourmentée...  

FERDINAND RAT DES CHAMPS DE BATAILLE  de Jean-Jacques Prunés

également conseillé aux enfants (6/10 ans)

France, 2016, Animation, Couleur, Sans dialogue - 09'04

Synopsis : Un rat des tranchées, promu, malgré lui, lanceur d'alerte en cas d'attaque par les gaz toxiques, raconte son expérience au quotidien pendant la Guerre de 1914-18. Point de vue original, critique et humoristique, non dénué de compassion vis-à-vis du poilu.

                     

 

Vendredi 12 mai 18h ; lundi 15 mai  et mardi 16 à 20h30 :

 PARIS  LA  BLANCHE drame  de ; France ;  2017 ; 1h26.

 Sans nouvelles de son mari, Rekia, soixante-dix ans, quitte pour la première fois l'Algérie pour ramener Nour au village. Mais l'homme qu'elle finit par retrouver est devenu un étranger.

La  crritique:  "Paris la blanche" marque la naissance d'une réalisatrice dont on a hâte de découvrir la suite et nous rappelle l'existence d'un vrai cinéma français, intelligent et passionnant.  Ecran Large  

Paris la Blanche, le premier film de Lidia Leber Terki retrace en finesse et profondeur les routes d’exils des corps et des âmes. Une distribution remarquable. L'Humanité   

Lidia Leber Terki filme cette histoire simple mais riche de sens avec beaucoup d’attention, de patience, de délicatesse, bien épaulée par Tassadit Mandi et Zahir Bouzerar, ses deux comédiens remarquables.  Les Inrockuptibles   
 
Le  court  métrageCAROUSEL   de Kal Weber   ; Grande-Bretagne, 2016, Expérimental, Couleur, Anglais (VOST)- 05'19 -

Synopsis : Un homme transmet sa sagesse à une adolescente, avec des résultats inattendus.

      

Vendredi 19 mai 18h ; lundi 22 mai et mardi 23 à 20h30:

ORPHELINE    drame coécrit et réalisé par Arnaud des Pallières, sorti en 2017

Avec   Adèle Haenel,   Adèle Exarchopoulos,    Solène Rigot        

Portrait d’une femme à quatre âges de sa vie. Petite fille de la campagne, prise dans une tragique partie de cache-cache. Adolescente ballottée de fugue en fugue, d’homme en homme, puisque tout vaut mieux que le triste foyer familial. Jeune provinciale qui monte à Paris et frôle la catastrophe. Femme accomplie enfin, qui se croyait à l’abri de son passé. Quatre actrices différentes incarnent une seule et même héroïne.
La  critique : "Orpheline" est un objet de cinéma puissant et intrigant. Entre le labyrinthe mental et le portrait de femme explosé, un film étrange, porté par un trio d'actrices exceptionnel.  Première
Le film est dur, parfois dérangeant, mais merveilleusement interprété par Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos et Solène Rigot.  Ouest  France

Quatre prénoms, quatre âges, quatre interprètes pour le parcours d’une jeune femme, agencé en kalédioscope par un auteur inspiré : Arnaud des Pallières réussit un portrait aussi brillant qu’émouvant.    Les Fiches du Cinéma        


 Vendredi 26 mai 18h   et mardi 30 mai 20h30 :

L’OPERA documentaire .   

Une saison dans les coulisses de L’Opéra de Paris. Passant de la danse à   la musique, tour à tour ironique, léger et cruel, l’Opéra met en scène des passions humaines, et raconte des tranches de vie, au coeur d’une des plus prestigieuses institutions lyriques du monde.

La  Critique :   Une mise en scène instructive et des passions individuelles et collectives variées qui concourent à l’excellence de l’art lyrique. Un film rythmé, tour à tour ironique, grave ou léger. Les Fiches du Cinéma   

 "L’Opéra", c’est du grand cinéma parce que tout en imprimant son regard subjectif et ses choix de montage subtils,   Jean Stéphane Bron a préservé la part pleinement vivante de l’organisme humain qui palpitait devant lui.   Les Inrockuptibles   

  Le  Court  métrage :   14     de Juliette Coutellier , Charlotte Da-Ros , Cyril Flous , Amélie Graffet , David Jurine , Roxane Martinez

France, 2015, Animation, Couleur, Sans dialogue.   - 07'00 -

Synopsis : En 1914, durant une étape du tour de France, le champion national est seul en tête mais il chute dans la descente du Col du Tourmalet'


Lundi 29  mai  20h30    Cycle  Patrimoine  avec Cinépare  et  Chlorofilm

La vallée de la peur    Chef  d'oeuvre  de Raoul  Walsch ( 1947 )

 

Le  Court métrage COPY SHOP  de Virgil Widrich

 Autriche, 2001, Fiction/Expérimental, Noir et Blanc, Sans dialogue.  - 12'00 -

Synopsis : Kager travaille dans un centre de photocopie. Voilà qu\'un beau matin, une photocopie qui n\'a rien à voir avec ce qu\'il attendait sort de la machine. Le lendemain, Kager croise son double, puis son triple\'

 

 

 



09/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 214 autres membres